Méditation et exercice physique : un traitement contre la dépression

Des chercheurs de l’Université de Rutgers, New Jersey, USA, ont montré qu’une thérapie basée sur une combinaison d’exercice physique et de méditation, aide à réduire certains symptômes de la dépression.

La dépression, une maladie handicapante, caractérisée par une incapacité à porter son attention, à se concentrer et à prendre des décisions, est liée en autres, à un déficit de contrôle cognitif qui entraîne d’autres symptômes caractéristiques, dont la rumination, définie comme la récupération et la répétition mentale de souvenirs autobiographiques sur des problèmes passés et présents.

Il a déjà été montré dans des modèles animaux que des événements stressants diminuent la naissance des neurones, tandis que l’exercice physique en produit, au niveau de l’hippocampe, une partie du cerveau qui agit sur l’acquisition et le maintien des différents types d’apprentissage. Plusieurs études ont montré aussi que les individus qui subissent un Episode Dépressif Majeur (EDM) possèdent un volume réduit de l’hippocampe. Ce qui serait lié au bas contrôle cognitif et au taux élevé des ruminations.

Ces chercheurs ont fait l’hypothèse que le MAP training (Meditation and Physical training) aiderait les participants de cette expérience à réduire les ruminations, et à avoir plus de contrôle cognitif. Pour tester cela, ils ont demandé aux 52 participants dont 22 étaient des individus diagnostiqués avec un EDM, et 30 individus sans la maladie, de s’engager dans une intervention neuro-comportementale, pendant 8 semaines, qui consistait à faire 30 minutes d’un exercice de méditation appelé Attention Focalisée, qui fait partie des thérapies de Mindfulness et qui consiste à focaliser l’attention sur la respiration. Lorsque l’attention se déviait sur des problèmes présents ou passés, on demandait aux participants d’y faire attention et de revenir sur la respiration. Ensuite, ils faisaient 30 minutes d’exercice de type aérobic d’intensité modérée.

Les résultats ont montré une réduction des ruminations de 40% pour les participants avec un EDM. Les participants n’ayant pas le trouble, ont aussi montré une réduction significative des symptômes dépressifs. Les deux groupes de participants on montré aussi une réduction des pensées négatives liées au passé et un meilleur contrôle cognitif.

Cette étude rapporte que ces deux formes de thérapies comportementales combinées peuvent être utilisées tout au long de la vie, avec beaucoup de bénéfices et aucun effet secondaire profond, comme c’est le cas de certains médicaments pour la dépression. Cela ne veut pas dire que le MAP training peut remplacer une thérapie médicamenteuse, mais qu’il constitue un bon complément. De plus, le MAP training peut être utilisé par la population générale, comme dévoilé lors de la réalisation de cette étude.

 Source : 10.1038/tp.2015.225 « MAP training: combining meditation and aerobic exercise reduces depression and rumination while enhancing synchronized brain activity »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s